Les acides gras du lait de vache : composition et maîtrise par l'alimentation

Ref. : T1934
En Stock

18,00 € 18,00 € 18.0 EURTTC (17,06 € HT)

18,00 €

Ajouter au panier

Ce document fait un point objectif sur les questions, les contraintes et les opportunités qui se posent à la filière laitière française concernant la composition en acide gras du lait de vache.
L'alimentation des troupeaux laitiers permet de modifier de manière importante et réversible les profils en acides gras du lait. L'herbe verte est l'aliment qui permet de produire un lait répondant le mieux à l'ensemble des critères nutritionnels conseillés aujourd'hui sur la matière grasse. Les rations à base d'herbe conservée, conduisent à des laits en général riches en acides gras n-3 mais aussi en acides gras saturés. Plusieurs solutions peuvent être envisagées pour mieux adapter à la demande la matière grasse des laits produits avec des fourrages conservés, notamment dans le cas des rations à base d'ensilage de maïs.


Remboursement garanti dans les 30 jours
Livraison gratuite
Achetez maintenant et recevez-le dans 2 jours

L’alimentation des troupeaux laitiers permet de modifier de manière importante et réversible les profils en acides gras du lait. Les effets ne sont pas toujours faciles à maîtriser compte tenu de la digestion ruminale et du métabolisme des lipides alimentaires.

La composition du lait en acides gras varie selon le calendrier fourrager et le stade de lactation des vaches. Pour un élevage donné, il sera toujours difficile d’obtenir une composition du lait constante sur l’année.

Les systèmes très herbagers conduisent à des laits présentant des ratios n-6 / n-3 relativement constants sur l’année et très inférieurs à 5. L’utilisation de rations riches en amidon fermentescible et pauvres en fibres présente des limites sérieuses quant à leurs effets sur le profil en acides gras des laits.

Les plus simples à mettre en œuvre sont incontestablement le remplacement du tourteau de soja par du tourteau de colza qui permet de réduire les teneurs en C16:0 ; l’utilisation de matières grasses végétales riches en acides gras polyinsaturés n-3 est une autre voie d’action.
ISBN / EAN 9782363431172
Editeur Institut de l'Élevage
Année 2 011
Pages 36